homemade bubble tea : c’est possible ?

Les bubble tea vous connaissez ?
C’est n’est pas encore hyper répandu chez nous mais c’est mais c’est affaire courante des les pays à forte immigration asiatique. J’en avais entendu parlé à Londre et je suis devenue addict au Canada.

Mais bon en tant que Barista, curieuse et surtout gourmande j’ai évidement envie eut de tester si ‘était faisable les homemade bubble tea…Et bonne nouvelle c’est possible, c’est même pas très compliqué 🙂

bubble01

 

Qu’est ce que c’est que cette histoire de bubble ?

Alors les bubble tea c’est originaire de Taiwan,C’est une boisson a base de thé et de lait (ou juste de thé)(voir parfois smoothie) dans laquelle on vient piocher les petites perles de Tapioca sucrées et chewi  avec une énorme paille. Attention il existent 1001 combinaisons possible de bubble tea : chaud, froid, sucré, light, fruit, ice, lait, glace….

Donc si vous êtes curieux ou que vous avez envie d’épater vos amis à l’apéro (je pense que les perles de Tapioca doivent être top dans les cocktails !) lancez vous !

Je conseil néanmoins avant de vous lancer de Goûter un “vrai” bubble tea dans un bubble tea shop pour vous faire une idée et voler une paille XL pour bubble tea par ce que ça court pas les rues c’est moi qui te le dis 

 

Comment on fait ?

En gros un bubble tea c’est :

THE + LAIT + AROME + SIROP DE SUCCRE +BUBBLE

bubble_tea

 

Alors ma part je suis accro à la mangue donc j’ai fait un bubble milk tea aromatisé à la mangue,purée de mangue et grenadine.

Comme je vous l’ai dis il y a 1001 combinaisons différente et je n’ai pas envie me ridiculiser à essayé de vous faire une synthèse alors que le site Bubble fever a tellement bien fait ca !

Les Astuces :

  • Je le répète gouter un vrai bubble tea avant 😉
  • On trouve les perles de Tapioca dans certain magasin d’alimentation asiatique dans certain magasins spécialisé et bubble tea bar
  • une fois que vous avez mélangé le thé et le lait passez les au blender/mixer avec des glaçons ou des fruit congelé pour donner une consistance moin liquide
  • gouter les perles pendant la cuisson ! (moi ca prend toujours 10 min de + que sur le sachet ;))
  • conserver les perles de Tapioca dans le sirop de sucre après cuisson
  • vous pouvez légèrement coloré les perles après cuisson avec du colorant alimentaire

Des adresses :

Bubble fever : pour commander et leurs recettes

crazy tea :  Bubble tea shop sur Bruxelles pas encore testé mais je pouvais pas vous laisser sans adresse 

a bubble tree : un autre Bubble tea sur Bruxelles

Je suis preneuse de vos témoignages et adresses 🙂

 

Advertisements

Quelques livres pour les créatifs débordant

J’ai eut une petite crise bookinesque ce mois-ci un livre m’amenant à un autre (bravo amazon et son systeme de “les lecteurs de ce livre ont aussi aimé….”)

Et comme il y avait pas mal de chouette chose là dedans je me suis dis que ça pourrait vous intéresser:

  • Premièrement

grow

Oui bon le titre a fait peur a ma mère,mais qui n’en rêve pas. J’ai pas en tête de vivre de mes bricolages enfin si mais pas maintenant tout de suite mais j’étais curieuse de voir les conseils que ce livre pouvait apporté.

Mon avis :

Le livre est très bien structuré. Les chapitres sont bien définis (moi j’adore ca quand c’est clair)

On y trouves des conseils de clarifié son idée à en faire un business viable.

Le livre s’adresse pas uniquement au DIY comme on l’imagine (petits bricolages, votre tante qui vend des chaussons pour bébé,…) c’est un livre qui s’adresse au personnes créatives en général (musicien, peintre, designer,graphiste, blogger…)

La mise en page est très chouette, simple et claire. Il y a pas mal d’exercices qui permettent de vérifier,repenser,clarifier,recentrer votre projet.

Bref un vrai coup de coeur, c’est sérieux tout en restant léger

à-p-d de 9$ sur amazon

 

  • Ensuite je suis tombée sur “zero to maker”

zerotomaker

En fait j’étais à la recherche d’un site ou on pouvait commander le magazine “make”  qui est un magazine absolument fascinant pour des bricolages eletro scientifique de haut niveau genre “je crée mon ipad” “I made my own drone”  ect…

Le livre Zero to maker raconte l’histoire d’un gars qui perd son job et décide de se lancer pour devenir un de ces “maker”. Et il nous décrit comment il passe de monsieur tout le monde à un expert en un (des) milieux qui lui était complètement inconnu. Comment il a appris, comment il a découvert tout une communauté, ect

à-p-d de 9$ sur amazon

Mon avis:

Le titre “learn (just enough) to make (just about) anything” m’avais un peu trop mis l’eau à la bouche. J’attendais un livre + coachant plutôt que le récit de Monsieur David Lang. Mais si vous connaissez le magazine  maker ça reste très cohérent en faite. Je pense que le livre devrait + plaire à mon papa (:

  • Le petit dernier (en cours de lecture mais je crois que ça devrait en intéressé beaucoup)

blogging

Voilà un livre qui conviendra tant au personne qui voudrais se lancer alors qu’elles n’ont même pas idée que ce qu’est un blog qu’aux personnes dont le blog est déjà bien lancé mais qui voudrait en tiré un maximum et comprendre les astuces des blogs “qui marche”.

mon avis : bon ben tout est dis je crois. C’est assez bien fait ! même si pour les blogger déjà bien rodé je crois que ça pourrait être poussé un peu plus loin.. mais ca reste sympa 😉

à-p-d 9,99$ sur amazon

 

Bon tout ça est en anglais mais à part peut être “zéro to maker” , le reste c’est très facile à lire !

Vous avez des chouettes livres à proposer ?

the dark side of the Niagara falls

Bien que je m’étais promis d’attendre que les feuilles sortent, je n’ai pas pu résister plus longtemps d’aller visiter les chutes du Niagara.

A seulement 2h de bus de Toronto se situe donc les fameuses Niagara falls ( prononcé “Naiagra” falls). Les plus puissantes chutes d’Amérique du Nord…ha bhé non c’est pas les plus grande chute du monde ! en faite elles sont même plutôt “petite” en terme de hauteur 51m (comparé au Angel falls au Vénézuella qui remportent le record du monde heuteur avec 979m).

Elles n’en restent pas moin impressionnantes !  d’une par par leurs largeur mais surtout pas la puissance incroyable du débit (2 800 m3/s)

niagara

Le saviez-vous ?

  • Les chutes sont à cheval sur la frontière USA/Canada
  • On dit LES chutes du Niagara car il y a effectivement 3 chutes : deux d’entres elles se situent côté américain (personnellement pas facile de les distinguer l’une de l’autre) et la plus large coté canada.

Comment visiter les chutes ? 

  • Je penses que la meilleure manière est de prendre un des bateaux qui vous propose de vous rendre au pied des chutes. Malheureusement pour cause de rénovation l’embarcadère était fermé lors de notre visite. Mais la frustration de ne pas pouvoir voir les chutes d’en bas (à pied il n’est possible de les observer qu’a hauteur du point de chute) et les echos que j’en ai eut me fait comprendre que ca doit être génial.
  •  également le “journey behind de fall” qui vous permet de descendre à hauteur des chutes (également fermé à cause des restes de neige lorsque nous sommes allé)
  •  en Hélico si vous avez les moyens 🙂

Tout ca est bien rodé et présenté en détail sur le site officiel http://www.niagaraparks.com

  • Personnellement j’ai aussi apprécier de remonter un peu le courant du fleuve par un petit chemin pavé. Ca permet de visualiser toute la puissance de ces eaux furieuses en amont, et puis ca permet un peu de s’éloigner de la masse touristique

 

goose

Comment arriver aux chutes :

au départ de Toronto :

  • trajet régulier desservi par les compagnie Megabusgreyhound ou utilisé safewaytours comptez environ 30 à 40 CAD l’aller-retour.
  • Attention réservé à l’avance votre trajet les tickets partent parfois vite !
  • A partir du 15 mai il est également possible d’y aller en train 

Temp à prévoir :

une journée pas plus. Sauf si vous êtes un joueur…

Quand y aller ? :

Je suppose que ca dois être également magnifique en hiver, néanmoins pour éviter de tomber dans les travaux de rénovation et profiter de la verdure je crois que c’est bien misé d’y aller en été

pipine

So ? What about the dark side ?

HA HA ! vous ne tenez plus hein ?

Le Dark side c’est Niagara fall city !

Car effectivement les chutes du Niagara sont situé au centre de la ville du même nom : Niagara falls.Et ce n’est pas un petit village pittoresque situé à même les chutes c’est une énorme ville de béton à moitié abandonnée basée uniquement sur le tourisme constitué d’hôtel (plus haut les un que les autres se battant pour offrir une vue sur les chutes), des fast food en veux tu en voilà et une espèce d’économie basé sur le jeux et le divertissement de base de la société. Le tout dans un état semi végétatif. des vieux Motel mitteux par ci par là.

Une espèce de mini Las végas un peu pourri nous en avions conclus 😉

En soi ce n’est pas grave, je pense juste que pour ceux qui sont, comme je l’étais, mal informé on a tendance a fantasmer des chutes sauvages….

Besoin d’un visuel ?

niagara_montage

 

nia

nia02

niania0

niania00

niania

Bref :

Même c’est vrai que même si la ville est assez horrible (bien que j’ai fini par trouver un certain charme tellement c’était surréaliste) les chutes restent extrêmement impressionnantes et je ne veux nullement vous couper l’appétit ca reste une chose magnifique à ne pas manquer ! De plus on sent quand même que la ville fait des efforts pour embellir le bords des chutes.

On retient : se méfier des surroundings

Et vous ? Avez vous déjà visité ? qu’en avez vous pensé ?

 

Une semaine de canoë en Suède

arvika002

Pour ceux qui chercheraient des idées vacances pour cet été  voici peut être une idée pour vous que nous avons testé l’an dernier une semaine seul au monde  en canoë sur les lacs Suédois.

Si vous êtes branché nature et que vous rêvez de vrai camping sauvage loin de tout je recommande vivement l’expérience !

L’année passée nous sommes donc partis a Arvika (Suède) pour une semaine de randonnée en canoë sur les conseils du ami de David. Moi qui adore me perdre dans la nature, le sport et le camping c’était absolument génial !

Le principe est simple : Le centre de canoë propose plusieurs circuit de différentes longueur, différentes difficulté, ils fournissent le canoë, la carte,gilet de sauvetage, vous pouvez aussi louer dans le matériel que vous auriez oublié.

arvika001

Après un petit briefing sur comment lire la carte, comment diriger son canoë et comment réaliser les portages (oui par ce qu’il faut parfois transporter le canoë sur la terre ferme d’un lac à un autre) et les quelques règles du camping sauvage (autorisé en Suède sous quelques conditions) on vous lâches à l’eau et c’est parti pour l’aventure.

arvika010

Les + ?

  • la suède est magnifique
  • vous vous installez où vous voulez. Je n’oublierai jamais la première nuit ou nous avons posé notre campement sur une île de 500m de large dont nos seuls voisin était les biches qui l’habitait. sensation  crusoé assuré.
  • On ne croise presque personne
  • On se muscle en bronzant
  • Nous sommes partis fin juillet, l’eau était délicieuse et pas de problème pour dormir à la belle étoile

Les – ?

  • Les moustiques !! Ce n’est pas un mythe les moustiques et la suède. Si vous avez,comme moi, le malheur des les attirés, préparez vous….

arvika008

 

A quoi il faut se préparer ?

  • Le camping c’est génial quand on a bien préparer son matériel. Ici pas question d’aller à la boutique du camping chercher de l’eau ou du feu. Si vous n’avez rien achetez au dernier point de ravitaillement proposé, il faudra attendre de souvent a plusieurs heures de canoë. (ou bien il faut allez mandier de l’eau chez l’habitant comme on a du le faire un fois)
  • Pagayer c’est dur. N’essayer pas de faire le tour de la suède en une semaine. il vaut mieux des courtes distance mais profiter pleinement des paysage et des campements plutôt- que d’être stressé par le timing.
  • L’eau ca mouille ! prévoyez pleins de sac plastique pour emballer et remballer vos affaires, les sacs waterproofs sont vos amis (http://www.asadventure.com/), et loué un bidon étanche au centre est un très bonne idée.
  • les portages c’est pas pour les gonzesses ! je veux pas dire que j’aurais pas su le faire seule mais j’étais très très contente d’avoir David ! donc soyez attentifs au nombre de portages sur les itinéraires.
  • Une batterie de réserve pour votre téléphone. Effectivement a par si vous avez l’occasion de trouver un café vous n’aurez pas beaucoup de point pour charger votre téléphone. j’étais donc très contente d’avoir un chargeur type http://www.decathlon.be/chargeur-onpower-700-travel-id_8290128.html
  • Donnez vous du temps: on est rester une journée entière sur une île de 10m sur 10m par ce qu’on avançait plus (voir on reculait) tellement il y avait du vent. pour savoir quand ca s’arrête : http://fr.windfinder.com/
  • Mais ca va aller 🙂

arvika007

arvika013

 

En pratique 

http://www.arvikacanoe.se/fr/home.html

Pour y accéder :

on à pris un vol jusque Oslo finlande, puis un train jusque Arvika centre, puis marché 5 km (il y a un bus sinon ;)). comptez quand même une journée pour y arriver, prevoyer donc une nuit au camping juste à côté du centre.

Budget ?

comptez 200eur par personne pour le canoë + bidon

vols 50eur A/R par personne de Charleroi avec Ryanair

Bus aéroport/oslo/oslo arvika: une centaine d’euro (oui c’est cher les pays nordique)

prévoyez aussi d’échanger des euros en couronne Norvégienne et suédoise, Arvika est pas un centre économique, on a eut du mal a retirer de l’argent !

arvika016

arvika020

arvika017

 

En résumé ?

c’était absolument génial !

Je recommande grandement ! j’espère bientot pouvoir tester l’expérience ici au Canada 😉

Et vous déjà testé ? d’autres idées de voyages différents ?

 

TOP 10 canada: part1

Quand on vous dis Canada vous pensez ?

Hiver ? Nature,camping et trappeur ? Castor et Orignal ? Sirop d’érable et Poutine ? hockey et jeux Olympique ?

Voyager sur du long terme ca permet de découvrir tout les autres petits détails

Voici mes quelques “top” des trucs à savoir sur le canada !

image (1)

Bon d’avord un peu de culture:

TOP 10 des choses intéressante à savoir :

  • 1. Le Canada est le 2eme plus grand pays au monde en terme de superficie après la Russie !

Information importante vu le nombre de personne qui lorsque j’étais a Vancouver m’ont dit : “ha c’est cool je vai a Montréal en septembre ont pourra peut être se voir !” ou ” ah tu va attrapé l’accent Québécois alors ?!” hé les mecs : il y a 4900 KM entre Vancouver et Montréal…. pour ceux qui réalise pas c’est a peut près un aller retour Bruxelles,frontière Russe. C’est loin quoi !

  • 2. Malgré qu’il soit le deuxième plus grand pays au monde, le Canada ne compte que 35 million d’habitants ! ( dont  6 312 000 dans les grand Toronto )
  • 3. Le Canada fourni 78% de la production mondial de sirop d’érable, enfaite c’est le Quebec qui en fourni les 90% de clui-ci 😉 sur le coup le cliché est bien vrai
  • 4. Le Canada est une monarchie constitutionnelle fédéral…. Monarchie ? ben oui et devinez qui ? encore un coup de Elisabeth ca ! et oui le canada fait partie du commonwealth Madame Elisabeth II est donc la reine du canada (ainsi que de 16autres pays par la même occasion) elle a donc sont ephigie sur les billet et piece canadienne ! sacré Elisabeth va !
  • 5. ha oui les billets sont super cool. En plastique ils sont waterproof et possède une bande transparente. La classe quoi…

TOP 10  Canada VS Belgique

  1. Au boulot Tu es payé toute les deux semaines ! Ca c’est fucking awesome !
  2. Les taxes ne sont pas incluses dans les prix affichés. même après 7 mois je me fait encore avoir “ho la jolie petite robe a 57$” et un fois a la caisse “74$ please”
  3. Oublie pas les tips ! effectivement ici les pourboires sont d’application. Donc après t’être fait avoir des 13% de TVA non affiché, oublie pas les 15% de pourboire….
  4. Il y a des portes vélo sur les bus : ca c’est cool !
  5. Dormir dans des sous sol pourri avec une minuscule/pas de fenêtre pour la moitié de ton salaire c’est monnaie courante. Perso j’ai tenu une semaine
  6. “un café s’il vous plait” “un café latte ? americano ?machiatto ? cappucinno ? esspresso ? esspresso machiato ? chai ? durty chai latte ? cinamon dolce ? ”  ‘heu just a latte please” “…ok, soy milk ? lactose free milk ? half fat, non fat ? foam ? wet? dry?” bon vous l’aurez compris ici c’est la café attitude, la starbucks attitude….
  7. Ici on prend pas le train, on prend des cars. (on peut prendre le train mais c’est genre chic ;)) et on prend pas le tran pour aller tout les jours au boulot quoi 😉
  8. faire les courses. bon une fois que tu as compris que tu devrais payé des taxes, dans les supermarchés tu comprendra vite que on fait pas des petites course rapido pour célibataire. Il semble qu’ici la viande s’achète par kg tout comme les céréales et le beurre de cacahuète Et chaque aliment est souvent l’occasion d’un rayon entier (beurre de cacahuètes, cookies, pépite pour cookie de tout les gouts possible et innimaginable, mashmallow, lait???)  Faire les courses te permet aussi de découvrir des choses que tu n’aurais même pas soupçonné (tu peux acheter ton lait en bidon,en sachet plastique,de la pâte de guimauve,ect..)
  9. “Hi guys ?  how are you doing ?” frontière de la langue,culture canadienne, ou recherche du pourboire après 7 mois je ne sais pas encore vraiment mais ici tout les vendeurs, serveuse veulent savoir comment vous allez et comment étaient votre journée. C’est systématique.
  10. On sert de la poutine au cinéma ! et les gens se marrent quand je leurs expliquent que chez nous on a du pop corn sucré

image (1) image (2) image

 

J’ai l’impression que je pourrai pondre 30 top 10 mais ca sera tout pour aujourd’hui 😉

Il y aurais un top 10 conduire au canada (spécialement au Québec ;))

parkingconduire

Un top 10 Notion de camping

camping

Un top 10 spécial Logement aussi

2

Un top 10 des raisons pour lesquelles je n’ai pas encore vu de smart

smart

PS: Même si j’ai également eut l’occasion de visiter brièvement les rocheuses ainsi que le Québec  Je tiens a préciser que mon témoignage de la vie canadienne est principalement Basée sur Vancouver où j’ai vécu 5mois et Toronto où je vis depuis 2 mois …

Voilà pour un premier petit article voyage ! Et vous déjà gouté au Canada ? Quels seraient vos petits top 10 ?

DIY : couper ses pointes / self hair cutting

 

1

 

Certain d’entre vous le savent peut être, je suis au Canada avec un Working Holiday Visa, Cela faisait donc 5 mois que j’étais en territoire anglophone lorsque j’ai testé la technique pour la première fois. Car l’exercice d’aller expliquer à un coiffeur que j’aimais beaucoup mes cheveux et que si il me ratait je serais obligée de faire de sa vie un véritable enfer   en anglais ne m’exitait pas des masses.

Parceque Déjà qu’en français j’ai l’impression que les coiffeurs et moi nous ne parlont pas la même langue, et visiblement nous ne partageons pas non plus le même système métrique: me “rafraichir de 5cm” reviens souvent à m’amputer de 20.

sans compter toutes les remarques :

– “Vous avez déjà pensé à faire un soin?”

– “Vous avez pensé à les démêler cette fois?”

– “ah oui ben oui je vois ca que vous n’êtes plus venue depuis 6 mois…”

-“ah c’est du henné… vous savez que vous ne pouvez rien faire dessus ?”

…. bref. Je n’ai pas encore vraiment trouvé un coiffeur sympathique qui n’essayait pas de me voler la moitié de mes cheveux à chaque fois.

 

En fait la plupart du temps et comme beaucoup d’entre nous je pense, je veux juste couper mes pointes, rafraîchir mon dégradé, éliminer les fourches  

C’est donc ainsi que je me suis retrouvée à googler :  “couper ses cheveux soi même”

Pour ma part j’applique donc un mix de 2 techniques trouvées sur youtube :

Avant tout bien démêler , Lisser si possible, et bien faire ca sur cheveux sec  

1. Une technique pour le dégradé avant

La technique largement diffusée sur youtube (j’en ai donc déduit : efficacité prouvée) est de prendre tout les cheveux qui concerne votre dégradé avant (c-a-d un demi cercle d’oreille à oreille) et de former une queue de cheval bien serré au milieu de votre front. Là vous commencez à comprendre que l’opération va pas être hyper sexy mais c’est quand même rigolo.

Normalement si vous aviez dejà un dégradé, vous vous rendez compte que ca donne déjà quelque chose de très droit.

Après il vous suffit de rafraîchir de la longueur désirée, tant que vous n’allez pas plus haut que le menton. Moi je vous conseille quand même d’y aller molo la première fois 😉

02

 pensez également à effiler, pour éviter que ca soit trop trop régulier

03

 explication en vidéo ici :

mais aussi : et

 2. une technique pour les longueurs arrières :

Bon alors là c’est là que ca devient vraiment pas sexy du tput , un grand moment de solitude , à mi chemin entre l’oeuf de paques et oncle machin….

– il suffit séparer ses cheveux en deux couettes égale, toujours bien coiffée,avec une belle ligne droite au milieu, et de les faire passer à l’avant pour former une queue de cheval sous le cou.

– Puis faire glisser l’élastique jusqu’à la longueur souhaité, et paf on coupe !

04

Les explications en vidéo :

Et parce que les avant/après il y a rien de + cool. Même si dans ce que ci ce n’est qu’un rafraîchissement de quelques cm

07

08

Voilà en espérant que ça peut en aider certaines !

Si vous avez d’autres technique ou d’autres coupes partagez les !

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Available in English soon (I promise)

Le pain qui va changer votre vie

 

01pain

On dit souvent que les choses simple sont souvent les meilleurs. C’est vrai pour le pain, c’est encore plus vrai pour cette recette d’une incroyable simplicité.

Encore une fois c’est le New-York times qui a tout compris !

 

Croyez moi j’ai essayé beaucoup de recette de pain, je n’ai jamais trouvé un aussi bon rapport facilité/temps/résultat. C’est un super pain,avec une super gueule,une super croûte et une belle mie bien gonflée.

Parfait pour un pain de tout les jours. Pas besoin de préparer votre levain 3 semaines à l’avance, pas besoin de pétrir pendant des heures, pas besoin de multiple temps de repos : préparez le au soir, enfournez pour le petit déj ! easy as ABC !

02pain copie

le secret : la cuisson en cocotte

histoire d’humidité lors de la cuisson il faut cuire de pain dans un chaudron,terrine ou tout autre récipient pouvant aller au four avec couvercle

alors on dit merci Jim Lahey, merci le New-York Times et merci a boucheedamour sur lequel j’ai trouvé cette recette

Voici le tout expliqué en vidéo, c’est pas magnifique ca ?

Je résume en français :

alors Il vous faut :

– 360 gr de farine (classique)

– 1/4 de cuillère a thé de levure

– 1 1/4 cuillère a thé de sel

– 360 gr d’eau

1. vous prenez tout les ingrédients secs vous les mélangez rapidement ensemble

2. vous y ajoutez l’eau et vous mélanger rapidement (voir la vidéo) pas besoin de commencer à pétrir. mélanger juste pour incorporer l’eau et obtenir une pâte collante.

3. Laisser reposer 12h,couvert,à température ambiante.

4. faite chauffer votre four à 260°C avec la cocotte dedans !

5. fariner votre plan de travail, replié 4 bords  de votre pâte au centre (voir la vidéo,c’est beaucoup plus clair ;)),

5. Placer la boule de pâte côté lisse vers le haut sur un essuie fariné, fariné le coté lisse

6. placer la boule dans la cocotte coté lisse vers le bas (pour avoir de belles marques sur le haut)

7. Laisser cuire 30 min avec le couvercle, puis 15 min sans et admirer le résultat !