homemade bubble tea : c’est possible ?

Les bubble tea vous connaissez ?
C’est n’est pas encore hyper répandu chez nous mais c’est mais c’est affaire courante des les pays à forte immigration asiatique. J’en avais entendu parlé à Londre et je suis devenue addict au Canada.

Mais bon en tant que Barista, curieuse et surtout gourmande j’ai évidement envie eut de tester si ‘était faisable les homemade bubble tea…Et bonne nouvelle c’est possible, c’est même pas très compliqué 🙂

bubble01

 

Qu’est ce que c’est que cette histoire de bubble ?

Alors les bubble tea c’est originaire de Taiwan,C’est une boisson a base de thé et de lait (ou juste de thé)(voir parfois smoothie) dans laquelle on vient piocher les petites perles de Tapioca sucrées et chewi  avec une énorme paille. Attention il existent 1001 combinaisons possible de bubble tea : chaud, froid, sucré, light, fruit, ice, lait, glace….

Donc si vous êtes curieux ou que vous avez envie d’épater vos amis à l’apéro (je pense que les perles de Tapioca doivent être top dans les cocktails !) lancez vous !

Je conseil néanmoins avant de vous lancer de Goûter un “vrai” bubble tea dans un bubble tea shop pour vous faire une idée et voler une paille XL pour bubble tea par ce que ça court pas les rues c’est moi qui te le dis 

 

Comment on fait ?

En gros un bubble tea c’est :

THE + LAIT + AROME + SIROP DE SUCCRE +BUBBLE

bubble_tea

 

Alors ma part je suis accro à la mangue donc j’ai fait un bubble milk tea aromatisé à la mangue,purée de mangue et grenadine.

Comme je vous l’ai dis il y a 1001 combinaisons différente et je n’ai pas envie me ridiculiser à essayé de vous faire une synthèse alors que le site Bubble fever a tellement bien fait ca !

Les Astuces :

  • Je le répète gouter un vrai bubble tea avant 😉
  • On trouve les perles de Tapioca dans certain magasin d’alimentation asiatique dans certain magasins spécialisé et bubble tea bar
  • une fois que vous avez mélangé le thé et le lait passez les au blender/mixer avec des glaçons ou des fruit congelé pour donner une consistance moin liquide
  • gouter les perles pendant la cuisson ! (moi ca prend toujours 10 min de + que sur le sachet ;))
  • conserver les perles de Tapioca dans le sirop de sucre après cuisson
  • vous pouvez légèrement coloré les perles après cuisson avec du colorant alimentaire

Des adresses :

Bubble fever : pour commander et leurs recettes

crazy tea :  Bubble tea shop sur Bruxelles pas encore testé mais je pouvais pas vous laisser sans adresse 

a bubble tree : un autre Bubble tea sur Bruxelles

Je suis preneuse de vos témoignages et adresses 🙂

 

DIY : couper ses pointes / self hair cutting

 

1

 

Certain d’entre vous le savent peut être, je suis au Canada avec un Working Holiday Visa, Cela faisait donc 5 mois que j’étais en territoire anglophone lorsque j’ai testé la technique pour la première fois. Car l’exercice d’aller expliquer à un coiffeur que j’aimais beaucoup mes cheveux et que si il me ratait je serais obligée de faire de sa vie un véritable enfer   en anglais ne m’exitait pas des masses.

Parceque Déjà qu’en français j’ai l’impression que les coiffeurs et moi nous ne parlont pas la même langue, et visiblement nous ne partageons pas non plus le même système métrique: me “rafraichir de 5cm” reviens souvent à m’amputer de 20.

sans compter toutes les remarques :

– “Vous avez déjà pensé à faire un soin?”

– “Vous avez pensé à les démêler cette fois?”

– “ah oui ben oui je vois ca que vous n’êtes plus venue depuis 6 mois…”

-“ah c’est du henné… vous savez que vous ne pouvez rien faire dessus ?”

…. bref. Je n’ai pas encore vraiment trouvé un coiffeur sympathique qui n’essayait pas de me voler la moitié de mes cheveux à chaque fois.

 

En fait la plupart du temps et comme beaucoup d’entre nous je pense, je veux juste couper mes pointes, rafraîchir mon dégradé, éliminer les fourches  

C’est donc ainsi que je me suis retrouvée à googler :  “couper ses cheveux soi même”

Pour ma part j’applique donc un mix de 2 techniques trouvées sur youtube :

Avant tout bien démêler , Lisser si possible, et bien faire ca sur cheveux sec  

1. Une technique pour le dégradé avant

La technique largement diffusée sur youtube (j’en ai donc déduit : efficacité prouvée) est de prendre tout les cheveux qui concerne votre dégradé avant (c-a-d un demi cercle d’oreille à oreille) et de former une queue de cheval bien serré au milieu de votre front. Là vous commencez à comprendre que l’opération va pas être hyper sexy mais c’est quand même rigolo.

Normalement si vous aviez dejà un dégradé, vous vous rendez compte que ca donne déjà quelque chose de très droit.

Après il vous suffit de rafraîchir de la longueur désirée, tant que vous n’allez pas plus haut que le menton. Moi je vous conseille quand même d’y aller molo la première fois 😉

02

 pensez également à effiler, pour éviter que ca soit trop trop régulier

03

 explication en vidéo ici :

mais aussi : et

 2. une technique pour les longueurs arrières :

Bon alors là c’est là que ca devient vraiment pas sexy du tput , un grand moment de solitude , à mi chemin entre l’oeuf de paques et oncle machin….

– il suffit séparer ses cheveux en deux couettes égale, toujours bien coiffée,avec une belle ligne droite au milieu, et de les faire passer à l’avant pour former une queue de cheval sous le cou.

– Puis faire glisser l’élastique jusqu’à la longueur souhaité, et paf on coupe !

04

Les explications en vidéo :

Et parce que les avant/après il y a rien de + cool. Même si dans ce que ci ce n’est qu’un rafraîchissement de quelques cm

07

08

Voilà en espérant que ça peut en aider certaines !

Si vous avez d’autres technique ou d’autres coupes partagez les !

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Available in English soon (I promise)